Le test running: comment ça fonctionne?

11 janvier 2024

Quand il s'agit de running, connaître sa Vitesse Maximale Aérobie (VMA) est un atout incontournable pour tout coureur souhaitant améliorer ses performances. A travers ce guide complet, nous vous dévoilons les coulisses du test running. Que vous soyez novice, passionné ou compétiteur acharné, comprendre comment fonctionne votre corps lors de l'effort et optimiser votre entrainement grâce à des tests spécifiques peut transformer votre expérience de la course à pied. Découvrez comment évaluer votre potentiel, comment améliorer votre endurance et, ultimement, comment franchir la ligne d'arrivée avec un sourire de satisfaction.

La vma, pierre angulaire de la performance

La VMA, ou vitesse maximale aérobie, est un indicateur précieux qui renseigne sur la vitesse la plus élevée à laquelle un athlète utilise le maximum d'oxygène pour ses muscles durant un effort. Cette donnée, exprimée en kilomètres par heure, est essentielle pour calibrer les séances d'entrainement spécifiques et progresser en running.

Lire également : La révolution de l'énergie : comment les technologies durables transforment notre façon de vivre

Pour calculer votre VMA, divers tests peuvent être pratiqués, allant du test de terrain comme le test Cooper ou le test Vameval, jusqu'aux tests en laboratoire. Le principe de ces tests est de courir la plus grande distance possible dans un temps donné ou de courir le plus longtemps possible à une vitesse croissante jusqu'à épuisement.

Pour en savoir plus sur la VMA et l'optimisation de votre entrainement, je vous invite à poursuivre votre lecture via cet article.

Avez-vous vu cela : À qui confier le bilan de compétences de son entreprise ?

Un exemple de test accessible est le test Cooper où vous allez courir le plus loin possible en 12 minutes, sur une piste d'athlétisme ou un parcours mesuré. La distance parcourue vous permettra ensuite de calculer votre VMA. Par exemple, si vous avez couru 3000 mètres en 12 minutes, votre VMA est de 15 km/h.

L'entrainement basé sur la vma

Une fois votre VMA connue via ce test, structurer votre entrainement devient plus précis. Intégrer des séances à différentes intensités, notamment des intervalles courts à une vitesse égale ou supérieure à votre VMA, peut sensiblement améliorer votre capacité aérobie.

Variez vos séances en intégrant des allures différentes. Par exemple, des séances d'endurance à 70-75% de votre VMA, des séances au seuil entre 80 et 90%, et des séances de fractionné à 100% de votre VMA ou plus. Cela vous permettra d'améliorer non seulement votre vitesse, mais également votre endurance et votre capacité à récupérer après des efforts intenses.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés